Lois et réglementation concernant la vie privée

Un exemple de protection de la vie privée : le Canada.

La commissaire à la protection de la vie privée.

Au Canada, deux lois ont été mises en place :

C’est la mission du commissaire à la protection de la vie privée de faire respecter ces lois.

C’est un haut fonctionnaire du Parlement et, à ce titre, il est le défenseur des Canadiens.

Il doit faire en sorte que leur vie privée soit protégée.

Il peut sensibiliser la population sur le sujet, il a le droit de publier des informations, il peut effectuer des recherches et enquêter sur des plaintes.

Le rôle du commissaire est de protéger et de promouvoir le droit à la vie privée pour chacun. Plus précisément, on parle ici des renseignements personnels des Canadiens qui sont à la disposition des institutions gouvernementales.

Les Canadiens ont de ce fait le droit d’accéder aux dossiers qui sont à la disposition des institutions.

Quelques exemples d’intrusions dans votre vie privée.

Sans que vous le sachiez, vous êtes surveillé. Voici quelques exemples issus de votre quotidien :

  • Les caméras de sécurité qui vous filment à la sortie de votre immeuble.
  • Les caméras qui vous filment dans le métro.
  • Vos appels peuvent être tracés et interceptés lorsque vous téléphonez depuis votre portable.
  • Les caméras de surveillance qui vous filment lorsque vous arrivez sur votre lieu de travail.
  • Éventuellement la carte de pointage, celle-ci enregistre vos faits et gestes ainsi que vos horaires.
  • Si vous travaillez dans un bureau, sachez que lorsque vous vous connectez, le système informatique sait ce que vous faites, ainsi que la durée de vos activités. Les mails que vous envoyez sont gravés dans la mémoire de l’ordinateur, ils peuvent donc être lus par votre patron.
  • Les voitures de fonction sont aujourd’hui équipées d’un émetteur GPS, afin que votre employeur sache exactement où vous vous situez.
  • Vous retirez de l’argent à la banque, des caméras vous filment.
  • Vos retraits par carte bancaire et son utilisation quotidienne

La banque étudie votre profil d’acheteur lorsque vous payez avec votre carte de crédit. Celle-ci enregistre toutes les données de la transaction.

Vous vous rendez donc bien compte que vous êtes sans cesse surveillé. Dans certains cas, cela porte atteinte à votre vie privée. C’est un réel problème non encadré par la loi.